Shitty journée

Publié le par Nama

Je vais vous passer les détails, mais après la merdique day, c'était pire :

 

Un petit enfant de 7 ans, qui a un sida déclaré depuis 2 ans, a trouvé que c'était une bonne idée de griffer et de mordre au sang ses petits camarades.

 

Convocation des parents du gosse mordu, explication de la situation, nécessité de faire un test et de le coller sous trithérapie pour au moins 6 mois, pétage de câble de parents, la mère effondrée, le père en rage...

 

A nous d'encaisser et de gérer ça, d'assumer pour les gens responsables.

Parce qu'au fond, les responsables c'est un peu la circonscription sociale, la pmi, le procureur, qui donnent pas suite à tous les signalements qu'on fait.

 

Grosse situation dans l'école, parce que c'est juste la 6ème famille qu'on a dû mettre au courant après des « agressions », que tout le quartier est maintenant au courant, et que ça va très bientôt finir en lynchage.

 

Seul espoir : la situation est tellement grave que tous les services concernés ont l'air d'enfin se bouger le cul...

 

J'ai le grand frère du sérial mordeur dans ma classe depuis l'année dernière, et depuis un an, je m'énerve  et me désespère.

Les enfants ne sont pas soignés à cause du père qui décrète que la maladie n'existe pas.

Les enfants ne sont pas dans des structures adaptées parce que le père est un gros con agressif.

Les parents sont déficients intellectuels.

Les enfants ont été testés à 50 de QI chacun.

A 70 t'es considéré comme débile profond.

Tellement en difficulté qu'ils sont hypra violents.

Violence + sida = mauvais ménage en collectivité.

L'an dernier, avec moi, le grand frère a réussi à apprendre à lire et à se tenir à peu près correctement.

J'ai réussi à instaurer avec lui une relation privilégiée avec des vrais morceaux de confiance et de respect dedans.

Ça pourrait bien rester une des grandes fiertés de ma « carrière ».

Mais maintenant, ce dont il a besoin, c'est de soins, et d'être écarté de sa famille pour un temps.

Je peux essayer de continuer à le socialiser, à lui apprendre à parler, à demander avant de prendre et de taper, à lui apporter un semblant de structure mentale et affective, mais je sais que ça ne suffira pas.

 

Alors, des soirs, ça me colle un peu le moral au fond des escarpins.

Du coup, j'applique la shooes thérapie.

Ca marche très bien en général.

Du coup, vendredi soir, j'ai été faire un tour chez les voleurs marchands de chaussures.

Et j'ai trouvé une paire de richelieues exactement comme j'en cherchait depuis l'hiver dernier.

Et en les essayant, je me suis rendue compte que ça m'allait pas du tout parce que ça faisait des grosses chevilles...

Désepoir.

J'ai fini par rentrer me  petit suicider à coup de Pralines and cream.

 

 

Et puis, bon,

peut être que je retournerai les essayer

quand j'aurai moins le bourdon

quand même.

C'était peut être une illusion d'optique...

 

 

PS: ma coupine Loutre passe la semaine chez moi, et je suis bien contente

PS2: J'ai payé mon cul pour la mosaïque de Gallïane, et je suis bien contente du résultat (venant de moi, c'est pas peu dire...)

Body WhispersRecommandé par des Influenceurs

Et toi? D'où qu'il est ton cul, le gens?

 

 


Publié dans Tautologie

Commenter cet article

carl 04/10/2008 14:12

oh l'autre!!! t'es pas marrante!!

carl 02/10/2008 21:04

pff... je développe pas... les histoires sinistres auxquelles on peut etre confronté dans ce boulot ça me déprime tout pareil ces jours ci...
j ai hate de voir tes chaussures... mais tu verras pas mon cul...

Nama 04/10/2008 14:03


ben tu verras pas mes chaussures non plus alors :p


Gallïane 30/09/2008 23:41

Non mais c'était juste que ça me permettait de réviser ce que je venais d'apprendre hein... et puis de faire de belles analogies zoologiques ! :D

Mlle Gima 30/09/2008 13:54

choupette tu viens quand tu veux à la maison pour une coktail thérapy.
(enfin t'appelles avant)

Nama 30/09/2008 23:18


c'est gentil, mais j'en suis pas au stade cocktail thérapy: ça se passe bien, je bosse beaucoup mais ça roule dans ma classe, dès que les conneries de la rentrée seront organisées, ça sera revenu à
la normale ;)

les situations comme ça ne sont pas simples à gérer quand il se passe un "accident", mais le reste du temps, on vit avec (et c'est pas nous le splus à plaindre dans l'histoire, on est bien
d'accord)


Gallïane 29/09/2008 19:39

Bon, je vais faire péter un peu ma science, mais comme je suis en plein cours de psycho et notamment sur l'intelligence, je tiens à rectifier l'une de tes informations qui pourrait enduire d'erreur tes lecteurs :

Le QI moyen d'un individu normal est de 100 (entre 85 et 115 pour être exact)...

et...

Entre 50 et 75 : déficience légère ou Le Kévin
Entre 35 et 50 : déficience moyenne ou L'idiot du village
Entre 20 et 35 : déficience sévère ou Le crustacé
En dessous de 20 : déficience profonde ou La courgette

CQFD !

Nama 30/09/2008 23:27


darling, le terme "débile profond" était à la fois générique et affectueux
t'en fait pas qu'après avoir passé un an à retourner ciel et terre pour qu'il soit testé, je sais exactement de quoi il en retourne pour lui

c'est galère de raconter ces histoires à ralonges sans entrer trop dans les détails et être chiant, mais en étant assez précis quand même...